Search

Elle prend une année sabbatique pour attendre qu’on lui livre son colissimo

Les Novateurs / BUSINESS  / Elle prend une année sabbatique pour attendre qu’on lui livre son colissimo

Elle prend une année sabbatique pour attendre qu’on lui livre son colissimo

Aux grands maux les grands remèdes. Incertaine sur la date et l’heure de passage d’un employé de La Poste à son domicile, Aurélie décide de prendre les choses en main. Elle prend une année sabbatique pour rester chez elle 7 jours sur 7, 24h/24, le temps qu’on lui livre son colissimo. Explications.

Suite à un incident sur la réception de son colissimo, qui devait arriver à date et heure précise, Aurélie prend contacte avec La Poste. Plusieurs minutes d’attente, marquées par l’écoute d’une musique mélodieuse, un conseiller lui répond et lui indique qu’elle sera de nouveau livrée à son domicile entre “demain et l’année prochaine”. Soucieuse de recevoir son colis, elle décide de prendre une année sabbatique pour ne pas manquer le livreur.

Elle se prépare à vivre en toute autonomie

De nature très organisée, la jeune femme fait le plein de médicaments, de packs d’eau, de conserves de nourriture, sans oublier la saga de Bridget Jones en DVD. “Normalement, je regarde des séries sur mon ordinateur, mais je me suis dit que si j’avais un problème d’électricité, je devrais aussi attendre un mécanicien d’EDF. Là, ce serait très compliqué”, avoue la jeune femme. Pour éviter les risques en cas de guerre, elle fait également l’acquisition d’un fusil d’assaut et de deux pistolets Beretta.

Une année sabbatique pour faire le tour du monde

Pour ne pas attirer l’attention, Aurélie fait croire à son entourage et à ses collègues qu’elle est partie faire le tour du monde. Elle poste de fausses photos sur son profil Facebook et Instagram, glanées sur le web. A l’heure où nous écrivons ces lignes, Aurélie est toujours en attente de son colissimo, cloitrée chez elle depuis 8 mois. Elle ne cache pas à la rédaction son envie de retrouver les siens, et de leur offrir des cadeaux souvenirs achetés sur internet. “Le problème, c’est que j’ai aussi demandé une livraison en colissimo pour les cadeaux. Si je ne les reçois pas, j’ai peur de devoir reprendre une année”, confie Aurélie, soucieuse.

Alexandre Bougerol

Co-fondateur du magazine et agence Les Novateurs, je me suis découvert multipotentiel. Depuis, je fais des liens entre Forest Gump, Indiana Jones, la Funk, Roger Federer. Et j'apprends à vivre avec...

Follow:
No Comments
Leave a Reply