Partagez !
 

Selon une étude, on pense que les consommateurs aux Etats-Unis éliminent chaque année plus de huit cent milles tonnes de nourriture, simplement à cause d’une confusion dans l’étiquette placée sur l’emballage… Ça fait cher pour les commerçants, la population et surtout pour notre belle planète !

Pourtant c’est vrai, beaucoup de gens font encore l’amalgame entre « consommer de préférence avant », et « à consommer avant ». La nature parfois vague de l’étiquette entraîne les consommateurs à jeter une nourriture saine. Seuls les chats de gouttière ne s’en plaignent pas…

L’entreprise Brésilienne de pétrochimie Braskem, a inventé un nouveau type d’emballage alimentaire. Sa particularité ? Il change de couleur en fonction de la fraîcheur des aliments. Une initiative pour réduire le volume de nourriture jeté par manque de compréhension des étiquettes, et surtout pour limiter le gâchis alimentaire.

Le nouveau type d’emballage utilise des indicateurs de pH. En chimie, le pH sert à mesurer l’acidité d’une solution (on ne le savait pas non plus avant). C’est donc par cet indicateur que l’emballage change de couleur, car il reflète la fraîcheur de la nourriture emballée. Pour l’instant, le coût d’une telle solution est encore trop importante pour une production de masse. Une solution simple que nous vous proposons alors en attendant : inquiétez-vous si en mangeant, c’est vous qui changez de couleur…

Partagez !