Un geek lance une pétition pour pouvoir envoyer son Tamagotchi à l’école

Lyon – Un habitant du Rhône en colère. Ludovic, un informaticien de 30 ans, vient de lancer une pétition sur internet pour pouvoir enfin envoyer son Tamagotchi à l’école. Un appel à l’aide qui prend de plus en plus d’ampleur sur les réseaux sociaux. Explications.

“Je ne vois aucune raison valable pour que mon Tamagotchi n’aille pas à l’école. Voilà déjà un an que je lui apprends l’anglais, et il fait des progrès”, affirme Ludovic, déterminé. Depuis quelques jours, sa pétition fait le tour des réseaux sociaux et le débat ne cesse de prendre de l’importance.

Mardi dernier, alors qu’il est en pause déjeuner, Ludovic voit son Tamagotchi se transformer et se dandiner rapidement de gauche à droite : “J’ai vu mon bébé grandir d’un coup, changer. Le fait qu’il se remue aussi fort, j’ai compris qu’il voulait me faire passer un message”. Fier de son petit, Ludovic comprends très vite qu’il a besoin d’apprendre et de découvrir le monde. Mais alors qu’il veut l’inscrire à l’école, Ludovic essuie un refus, qui le met très en colère : “C’est une aberration absurde, surtout qu’il est propre désormais.” Il tente à plusieurs reprises d’avancer des arguments, jusqu’à proposer de venir le récupérer tous les midis pour lui donner à manger. Mais rien n’y fait.

Il ne veut pas en rester là

Soutenu par ses amis, Ludovic décide de publier une pétition sur les réseaux sociaux, appelant à pouvoir envoyer n’importe quel Tamagotchi à l’école. Une initiative qui connait un succès immédiat sur Facebook, Twitter, Tumblr et Snapchat, relayée par plus de 100 000 personnes. Malgré l’engouement, un certain nombre de critiques ont tout de même vu le jour. Des commentaires piquants qui, au vue de la détermination de Ludovic, ne suffiront pas à le décourager dans sa démarche. On retient l’un d’eux en particulier, celui de Monique, professeur de Français à la retraite, qui demande : “Une fois qu’il a tout appris, si on le réinitialise, on fait comment ?”. L’intéressé n’a pas voulu répondre à ce commentaire, qu’il juge lamentable.

Exprimez-vous !

Ton email ne sera pas affiché ;-)