Partagez !
 

On vous voit arriver… quel est cet engin ? Un skateboard ? Un scooter ? Une paire de rollers ? Un ski ? Une trottinette ?! Dur de savoir exactement, car le Gauswheel n’a rien de comparable avec ce qui s’est vu auparavant. Pour faire simple, il rassemble des morceaux de la plupart des véhicules de mobilité personnelle, et forme celui-ci d’un nouveau genre. Le genre bizarre, intriguant, innovant… bref le genre qui donne envie !

D’abord, vous vous levez comme vous le feriez sur un skateboard, et vous vous propulsez avec les pieds. Ensuite, l’objet n’a que deux roues comme un scooter, avec un guidon simple doté d’un frein, comme un vélo. De quoi se tordre l’esprit (pas la cheville !) à se demander ce qu’est exactement le Gauswheel.

Véhicule urbain, principalement fabriqué pour faire le tour de la ville avec style, le Gauswheel dispose d’une grande roue de 20 pouces à l’arrière, et d’une roue plus petite à l’avant. Cette roue avant sert de pivot pour vous permettre de vous diriger, et vous amuser dans les slaloms, comme un skieur dévalant sa piste à pleine vitesse. Sa structure est entièrement composée en polycarbonate transparent (une autre version existe, non transparente, donc moins cher !).

Le Gauswheel peut être perçu comme étrange, mais il attire les faveurs des amoureux de skate, rollers, les motards, les skieurs et les cyclistes. Rien que ça ! Dernière chose, le guidon situé sur le devant se détache de la base. Le rendant ainsi portable, pour freiner ou faire des dérapages (si vous osez !). Par contre, n’essayez pas de vous asseoir, on vous aura prévenu !

Partagez !